Clinique médicale et cardiologique d'Aressy | Aressy au coeur de l'innovation – Clinique médicale et cardiologique d'Aressy

0

Le nouveau plateau technique dont s’est doté l’établissement a été inauguré, au service de milliers de patients. 


Une nouvelle salle de coronarographie

Notre leitmotiv, c’est d’intervenir le plus vite possible face à un problème cardiaque. Avec ce type de matériel, on peut le faire. » C’est ce que confiait vendredi soir un cardiologue en invitant de nombreux visiteurs à découvrir la nouvelle salle de coronarographie dont la clinique d’Aressy dispose depuis l’été. 

Un équipement qui, ajouté aux autres installations dont cet établissement s’est doté ces dernières années, l’a amenée à « atteindre le summum de la prise en charge des patients pour tout ce qui concerne les maladies coronaires et cardio-vasculaires. » 

Un plateau technique entièrement renouvelé 
et à la pointe de l’innovation

Que ce soit à travers la salle d’hémodynamique, qui permet de réaliser des interventions d’angioplastie et de coronographie de pointe, tout comme celle d’exploration rythmique, Aressy possède en effet désormais un plateau technique « entièrement renouvelé et à la pointe de l’innovation ». 

Son activité de cardiologie interventionnelle, qui est soumise à une autorisation délivrée par l’Agence régionale de santé, venant d’être reconduite pour cinq ans. Alors que 5 000 patients sont accueillis chaque année dans cet établissement. 

Parce que le savoir se partage, un symposium de cardiologie interventionnelle réunissant des professionnels venus de tout le Grand Sud-Ouest a aussi débuté hier, à Aressy. 

La visite de la clinique, suivie par bon nombre d’élus locaux, parmi lesquels figuraient le député François Bayrou et la députée-maire de Pau Martine Lignières-Cassou, a fourni l’occasion au Dr Jean-Yves Beigbeder de souligner, au nom de la communauté médicale, le travail d’équipe sans lequel ces réalisations n’auraient pas pu avoir lieu. Et de lancer un appel aux hospitaliers palois pour qu’Aressy « travaille en collégialité avec eux ». 

Un hommage unanime a enfin été rendu à la mémoire du professeur Jacques Puel, dont les qualités humaines et professionnelles ont marqué bien des médecins. « Il a été le premier au monde à poser un stent dans un vaisseau coronaire. » © Sud-Ouest – Article publié le 26.11.2011